6° RV de Bel Air 2018: “La 911 dit tout”

- « Tiens voilà une 964 matinale qui arrive »  signale le pompiste blanc déjà en poste à 9h00 pour ce 6° Rv de Bel Air consacré à la mythique Porsche 911.

- « Mais non c’est une 993 » lui répond Thierry CORTIAL  Président du Club Porsche Bourgogne-Franche-Comté également membre de l’AOC, et véritable encyclopédie porschiste.

- « Ah bon, celle la c’est bien une 997 » récidive le pompiste - pourtant Porschiste de son état- quelques minutes plus tard ;

-« Eh non ça, c’est une 991 » !Sans remettre en cause les capacités intellectuelles du pompiste, comme quoi, même Porschiste, il n’est pas toujours facile de distinguer les différents modèles de 911, d’où l’intérêt de ce RV :

L’arrivée matinale des premières 911 aurait du nous alerter sur l’affluence record qui allait suivre puisqu’à 11h30 on dénombrait pas moins 111 Porsche 911 (et ce sont les chiffres ni de la police ni des syndicats mais bien les chiffres réels comptabilisés par Sylvie B.) soit environ 140  avec les allées et venues, et plus de 250 voitures anciennes.

-     Un peu d'histoire à présent afin de monter les gènes incontestables du modèle "mère" :

Tout à commencé en 1948, par  la première Porsche, la " 356", créée par Ferdinand Porsche à partir de la coccinelle VW :

Ici 3 modèles présentés: la crème: un cabriolet dans un état de restauration remarquable,  la bleue: un coupé et la noire : un speedster

Pour la suite de la lignée et pour ceux qui n'ont pas suivi ce Samedi la visite guidée et remarquablement commentée par Thierry CORTIAL, celui-ci nous a préparé un petit résumé  pour chaque modèle ( en italique) dont vous trouverez l'illustration en photos :

LES "CLASSIQUES":

Fabriquées de 1965 à 1973

Production : 112.061 exemplaires en 9 ans

Motorisation : le flat 6 refroidi par air des 911 a progressé en cylindrée au fil des années de 2 litres jusqu’à 2.7 litres

Cylindrée : 1991 cm3 à 2687 cm3 (2 à 2.7 litres)

Puissance : de 130ch jusqu’à 210ch en 1973 avec la mythique Carrera RS.

Présentée au salon de Francfort de 1963 la Porsche 901 qui deviendra immédiatement 911 pour ne pas usurper la propriété intellectuelle de Peugeot détenteur de toutes les dénominations à 3 chiffres avec un 0 au milieu.

En 1970, la cylindrée passe de 2 litres à 2.2 litres puis 2.4 litres en 1972 pour aboutir en 1973 à la mythique Carrera RS qui avec une cylindrée de 2.7l obtient une puissance de 210 chevaux et une vitesse maxi de 245 km/h

Nous avons eu la chance d’avoir une "901" ,  grâce à un ami chalonnais,  un modèle extrêmement rare, modèle tout a fait initial de la longue série des 911. Cette auto a d’ailleurs fait l’objet d’un reportage dans le RS Magazine de Juin dernier :

Les "classiques" sont reconnaissables entre autres à leurs chromes et à leur pare chocs fins.

Ici une version Targa avec l'arceau (rendu obligatoire sur les cabriolets destinés au marché US). Le toit, démontable en deux parties et pouvant se ranger dans le coffre , n'est pas réputé pour son étanchéité et le Targa est souvent qualifié par les coupéistes de "baignoire":

 

Les Type G:

Fabriquées de 1974 à 1989

Production : 205.181 exemplaires en 16 ans

(dont 66.851 jusqu’en 1979)

Motorisation 6 cylindres à plat refroidi par air

Cylindrées de 2.687 cm3 à 3.299 cm3 pour la Turbo 3.3

Puissances : de 210 à 330 ch pour le modèle Turbo S

1974 voit la carrosserie des 911 évoluer pour répondre aux normes anticollision mises en place par les Américains

(c’est l’apparition des pare-chocs à soufflets)

Tous les modèles de cette série G voient leur cylindrée portée à 2.7 litres

Pendant les 15 années suivantes c’est la même caisse qui accueillera les différentes versions du Flat 6 qui passe à 2 994 cm3 en 1980 avec la 911 SC

L’évolution ultime sera la Turbo 3.3 de 3 299 cm3 et 330 ch pour 1330 kg:

Les Type G avec au 2° plan un modèle Speedster:

Facilement reconnaissables à leurs pare chocs à soufflets (encore une norme US) il a existe un modèle moins connu de Type G dit "Flat nose" en raison des phares escamotables qui remplacent les phares classiques de "grenouille":

Toujours dans les type G voici le Speedster , qui fait pendant au Speedster 356, au pare brise minimaliste qui n'a été produit qu'une seule année (1989) et en fait sa rareté..et bien sûr son prix.

Et la 930 Turbo : train arrière élargi (Gros c.. pour les porschistes) important aileron (dit "barbecue ou pelle à pizza"), bien pratique pour les apéros pique niques, et surtout un moteur qui vous propulse très brutalement dès 3000 tours avec ses 300 cv (coup de pied au c..) et vous promet de belles figures artistiques surtout lorsque le sol est humide....!:

La même et dont l'immatriculation ne laisse pas de doute sur le modèle (chocolats offerts à la secrétaire de préfecture ???):

Les Types 964:

La modernité arrive:

Fabriquées de 1989 à 1994

Production : 57.295 exemplaires produits en 6 ans

Motorisation : 6 cylindres à plat refroidi par air

Cylindrée : de 3600 cm3 à 3746 cm3 pour la RS 3.8 de 1993

Puissance : de 250ch à 360ch

En octobre 1988, Porsche présente au salon de Paris une 911 révolutionnaire à 4 roues motrices et moteur 3.6 litres.

Elle portera l’appellation d’usine : type 964

Les "soufflets" disparaissent au profit de pare-chocs couleur caisse

Si la forme change peu, elle est cependant faites de 85% de nouvelles pièces

Les versions cabriolet et Targa arriveront en 1990.

Elle existe également en 2 roues motrices = Carrera 2

L’ultime version fut la 964 Turbo 3.6 de 360 ch à 5 500 t/min.

Les modèles ci dessous sont deux 964 dans la version RS, version allégée, dépouillée, très vive , très prisée pour son aptitude sportive sur circuit, mais dont la valeur est largement le double du modèle de base:

 

Type  993:

Fabriqué de 1994 à 1998

Production : 83.230 exemplaires en 5 ans

Motorisation 6 cylindres à plat refroidi par air

Cylindrées de 3600 cm3 à 3746 cm3

Puissances : de 272 à 450ch pour le modèle Turbo S

C’est la première fois en trente ans d’existence que la carrosserie de la 911 subit des modifications aussi radicales.

Il en est de même pour la suspension arrière 5 bras à double triangles inégaux.

En 1995 la gamme est complétée par la version à 4 roues motrices (Carrera 4)

En 1996 c’est la phase II de la 993 avec une augmentation de puissance et l’apparition de la version Targa avec toit en verre coulissant.

Cette même année est produite la millionième Porsche :une 993 offerte à la police allemande ! …

La 993 est la dernière Porsche avec moteur refroidi par air.

Les yeux de grenouille sont maintenant aplatis et le pare-choc est totalement intégré à la carrosserie.

On dit que c'est la Porsche à la ligne la plus équilibrée, la plus réussie, avec des courbes très sensuelles.

Les porschistes "conservateurs" prétendent  que toutes les séries suivantes ne sont pas des vraies Porsche - ce qui est totalement faux -  et les qualifient de "théières" en raison de leur refroidissement à eau !

Font suite les  type 996, 997 et la dernière série: 991 en attendant la  toute prochaine 992:

Voici pèle mêle les "modernes":

 

 

Un beau jeune homme et sa 996 cabriolet:

Le Targa est revenu au gout du jour après de nombreuses années d’absence dans la gamme des 911 avec cette magnifique 991, sans doute la plus réussie des 991, si tant est qu'il y en ai une de pas réussi!:

Et enfin les plus beaux modèles, ceux que les porschistes ou futurs porschistes rêvent d'avoir (ou plutôt de piloter) un jour :

La 2,7l RS, la classique la plus convoitée ...et la classique la plus chère:

En suivant la progression de la 911:

la 993  RS:

La 997 GT3 RS :

La dernière GT3 RS type 991: pas moins de 500 Cv: un monstre:

 

Et la cerise sur le gâteau, même si elle n'est pas sortie du camion : pas assez de superlatifs pour la decrire  La :

6 cylindres, 3,8 litres, biturbo, 700 CV..... de 0 à 100 Km/h en ...2,8 s

 

Le parking d'exposition n'a pas pu contenir toutes les Porsche présentes et beaucoup ont du se garer derrière la station avec les autres anciennes.

Si il y a des erreurs dans le commentaire, c'est que le pompiste porschiste et également webmaster, n'a pas bien retenu les explications de Thierry!!

Manifestation réussie . Merci Thierry! et merci aux autres bénévoles du parking, du bar etc. qui ont eu du boulot.

Et comme l'AOC n'est pas sélectif concernant les voitures anciennes, nous prévoyons encore plus de monde le Samedi 13  Octobre puisque le thème sera :

Les 70 ans de la 2 CV Citroën

A bientôt

Photos : P.LIGIER, JP CHATILLON, Le Bien Public, T.CORTIAL, Pauline REMY.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Important:

Pour ceux qui mangent sur place :

Nos bénévoles en fin de RV se chargent de nettoyer et de mettre en ordre le site.  Il n'y a pas sur place de ramassage d'ordures, nous devons donc emmener les poubelles à Beaune mais nous devons trier auparavant les ordures mal classées, ce qui n'est pas très agréable.

Nous avons disposé diverses poubelles pour le verre, le plastique et le reste . Merci de verser vos déchets dans les récipients adéquats comme vous le montre notre ex-président:

Verre:

 

Déchets:

    Merci !

 

 

 

 

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire