Catégorie : Découvertes

Sortie dégommage “Autour du canal de Bourgogne”

Sortie dégommage autour du Canal de Bourgogne et de la Vallée de l'Ouche.

Dimanche 19 mars 2017.

Cette sortie, à l'initiative de Bruno VUITTENEZ, Vice President  et professeur au Lycée Viticole de beaune, est organisée par 4 de ses élèves dans le cadre de leurs études.

"La sortie débutera au Lycée viticole ou le rendez-vous est donné à 8h30, après un café, nous prendrons la route par l'arrière côte pour rejoindre les routes de la Vallée de l'Ouche et du canal de Bourgogne ou nous nous arrêterons sur les points historiques et visuels des coins. Lors de cette journée nous découvrirons des réservoirs du canal de Bourgogne, nous déjeunerons au Château de Sainte-Sabine, après un petit quizz et quelques remises des prix grâce à nos partenaires nous partirons  visiter une production de foie gras  ou nous aurons la chance de déguster quelques produits. Une fois cette journée terminé, chacun pourra repartir ou bon lui semble."

Le coût pour la journée complète (déjeuner Château de Sainte-Sabine, visite et dégustation foie gras) est de 35€/personne (Hors Forfait Boisson) et à adresser à:

AOC Beaune
Christian LARONZE
La Montagne
21200 BEAUNE

L'intégralité des profits sera reversé à une association de lutte contre le cancer. Les inscriptions doivent être accompagnées d'un chèque à l'ordre de AOC Beaune, de plus les inscriptions fermeront le 08/03/2017.

...
Lire la suite

Tour du Mont Blanc Juin 2015

gd_144

Après les routes du Monte Carlo en Ardèche 2013, l’émouvant Vercors 2014, ç’est le Tour du Mt Blanc qui était proposé cette année pour la sortie d’été, notre VP Yves Bergeret ayant en charge l’organisation routière et logistique et le moins que l’on puisse constater est que ce fut un coup de maître.

24 équipages inscrits pour cette promenade alpine qui se concentrèrent à MORBIER pour un café/retrouvailles matinal, avant de franchir le JURA via le Col de la Faucille et de piquer sur le pays de GEX d'où la vue du spectaculaire jet d’eau  du Lac Léman servait de point de repère pour la traversée de Genève. Jusque là,les moteurs de nos anciennes, réglés pour la plupart comme des montres suisses indiquaient que l’on serait dans les temps pour le déjeuner au Port de SCIEZ. C’était mal connaître les capricieuses françaises, la Matra Bagherra décidant de s’arrêter, non pas près d’une banque, mais au beau milieu d’une dense circulation genevoise. Première partie de mécanique solidaire permettant à Jean Paul et Lysiane apprécier les  filets de Perches du Restaurant des Pêcheurs.C e fut un peu plus grave pour l’originale petite LANCIA qui devra rester au bord du Lac, Jean Ferjeux et Pucci trouvant refuge pour le reste du séjour dans la CITROEN de Christian et Maryvonne.

gd_235
gd_145

THONON, MORZINE, Les GETS, CLUSES et arrivée à l’Hotel Aiguille du Midi, une excellente adresse, situé au pied du glaçier des Bossons  à deux pas de CHAMONIX ou après une visite de ville, l’apéritif rassemblait la plupart des participants au Chachacha (remerciements à Michel PICARD). La Bagherra arrive alors de Thonon, ou un mécano compétant et possédant les pièces, avait œuvré pour que le week end de nos deux amis ne tombe pas dans les eaux claires du Léman. Excellent dîner, bien arrosé et sommeil de qualité sous la haute surveillance (4810m) du maître des lieux.

gd_146

Samedi 8h00,compteur à zéro, l’Austin Healey présidentielle suivie de sa cour prend la direction du Col des Montets, la TR3 blanche de notre GO, assuré que son monde était en route, cloturant la marche. Col de la Forclaz, belle descente sur Martigny et tout de suite l’attaque pacifique de la vallée de la Dranse accès unique en direction du Col du Gd St Bernard que nous atteindrons dans un épais brouillard, par une température frisant le zéro degré, récoltant même les flocons d’une bourrasque de neige qui nous rappelait qu’à 2469 m, on était en montagne.

gd_4622
gd_462

A l’arrivée de notre St Bernard cabrioletiste en TR3, certains avient déjà retrouvé le soleil dans la descente sur AOSTE. Petit détour à COURMAYEUR pour certain et regroupement général autour d’un Chardonnay pétillant italien chargé d’ouvrir les appétits en vue des spécialités transalpines qui constitueront le déjeuner.

gd_147
gd_148

On ne traîne pas à table, car le petit frère du précédent col avec son attaque en lacets équivalent à une bonne séance de musculation, nous attend  2188 m plus haut. Spectacle d’une autre dimension dans la grandiose vallée qui nous guidera jusqu’à BOUG St MAURICE.

gd_149

Certains se sont arretés au sommet du col , songeurs devant une auberge où les hivers devaient etre bien longs......si l'on en croit son intitulé !

(Note personnelle du Webmaster !!)

gd_150

On ne traine pas aux pompes à essence,une magnifique petite route à l’ancienne nous permet de rejoindre à travers des combes verdoyantes le Cormet de Roselend, passage sur l’étroite digue du Barrage et direction Col du Pré. Les plus romantiques,installés devant un vin chaud salvateur au bar recommandé dans le road-book, étendront leur regard sur l’étonnante PIERRA MENTA avant de se ressaisir; les éclairages alpins de fin d’après midi génèrant l’inspiration et suggèrant la méditation.

gd_151
gd_1522

On ne va quand même pas rester là! ROUTE ETROITE marqué en gras et en rouge, bel avertissement pour les rêveurs, il va falloir avois le croisement vigilant,d’autant que la vue sur la profonde vallée d’ARRECHES est tout bonnement merveilleuse. C’est beau,ç’est vertigineux, j’en ai la chair de poule et je ne voudrais pas que çà s’arrête.

gd_153

Petite halte à la fromagerie de BEAUFORT avec la Ferrari des cousins et la Jaguar XK150, passent alors la Karmann Ghia,le cab.404 rouge, 3 ou4 Porsche 911, la Lancia,la BMW, la Morgan et l’Alpha 2000 de Vincent et Carole qui avaient rejoint le groupe ce matin.

Les 3kg500 de Beaufort dont une partie rejoindra le coffre du cabriolet 403 affaissent les amortisseurs de ma belle anglaise qui gravira le Col des Saisies au sein d’un cortège de mariage.

Jean Luc à déjà stationné le cab.504 au parking couvert,l a 356 noire récupère la dernière place, tout le monde est là, il y a de l’oxygène, Yves va pouvoir respirer.

gd_154
gd_156

272km de pur bonheur pour les amateurs de volant à l’ancienne,des pneus qui chauffent,d es yeux qui brillent, des vertèbres qui craquent, mais des souvenirs qui restent et surtout une grosse envie de recommençer.

L’EVEREST ne bénéficiant pas à ce jour d’accès routier, notre maitre organisateur mijote plusieurs propositions pour l’édition 2016, nous ne pouvons qu’être rassurés sur l’avenir de nos sorties d’été, suggestions et bonnes volontés restant les bienvenues.

(Texte C.LARONZE. Photos P. et AM.LIGIER)

...
Lire la suite